Support 01 76 50 37 77
Espace pro

Aile voiture

Choisissez une marque

Aile voiture d’occasion, les choses à savoir

Parmi les éléments de carrosserie présents sur votre véhicule se trouvent les ailes, elles sont réparties de chaque côté de votre véhicule : à l’avant de celui-ci, mais peuvent aussi se trouver à l’arrière. Leur utilité est avant tout fonctionnelle, puisqu’elles couvrent les roues de manière à protéger le véhicule contre les éclaboussures, lorsqu’elles sont en rotation. Elles peuvent rendre également d’autres services vitaux pour votre sécurité et celle des piétons. Profitez des quelques informations essentielles ci-dessous pour mieux comprendre l’intérêt des ailes dans le bon fonctionnement de votre véhicule, et apprenez comment remplacer cet élément de carrosserie au besoin.

Tout ce que vous devez savoir sur l’aile de votre véhicule

Le châssis de votre véhicule est constitué de plusieurs profilés très rigides qui, une fois réunis, forment un ensemble indéformable. Le châssis est destiné à recevoir la carrosserie constituée de nombreux éléments, parmi lesquels on retrouve : le cadre plancher (la partie inférieure de la caisse), les longerons (pièces disposées de part et d’autre de la tôle qui forme le plancher), mais aussi les ailes.

Ce sont ces dernières pièces qui nous intéressent tout particulièrement ici : il s’agit d’éléments extérieurs qui forment un carénage autour des roues, c’est-à-dire une partie rigide et sculptée permettant à la roue d’être à l’intérieur de la carrosserie. Elles sont souvent conçues en métal (résistant et pouvant être restauré si déformé) ou en plastique (plus léger et résistant à l’humidité, mais moins solide que le métal). Selon l’emplacement de montage, on retrouvera les ailes à l’avant ou à l’arrière, que l’on a tendance à nommer selon la roue à laquelle elles sont assignées :

  • À l’avant, elles sont situées le long du compartiment qui accueille la motorisation, de la portière jusqu’au pare-chocs ; ce sont les ailes avant gauche et droite.
  • À l’arrière, on les retrouve le long du coffre à bagage, au-dessus de la roue arrière(1) : on parle alors des ailes arrière gauche et droite.

Notons au passage que la forme profilée des ailes latérales améliore l’aérodynamisme du véhicule et sa pénétration dans l’air. Ainsi, les ailes ne servent pas uniquement à protéger votre véhicule contre la boue et les projectiles, elles sont également indispensables pour éviter l’éjection des roues en l’air lors d’une collision.

Étant donné l’exposition de cet élément aux salissures ainsi qu’aux projections de gravier en tout genre, il n’est pas rare de voir s’installer au fur et à mesure une forme de corrosion. Heureusement, il est tout à fait facile de remplacer cet équipement, car il est généralement vissé dans le châssis de votre véhicule – contrairement à d’autres éléments comme le panneau latéral, que l’on retrouve habituellement fixé sur le côté arrière de la carrosserie. Attention cependant lorsque vous procédez au remplacement de cette pièce : veillez à choisir une couleur équivalente au reste de la carrosserie, de manière à ne pas réduire la valeur de votre véhicule.

Quand faut-il remplacer l’aile de votre voiture ?

Il convient en premier lieu de différencier les ailes latérales du pare-chocs. Ce dernier équipement est, comme son nom l’indique, destiné à protéger votre véhicule et se trouve à l’avant et à l’arrière de celui-ci. Les ailes latérales ont une fonction bien différente, et sont avant tout destinées à capter ce que l’on appelle les « embruns de la route ». En revanche, il est vrai que les ailes ont une fonction similaire à celle du pare-chocs, dans le sens où elles absorbent souvent une grande partie de la force d’un impact.

Comme vous avez pu le constater, les ailes latérales sont soumises à des aléas extérieurs qui peuvent fragiliser cette partie de votre véhicule automobile. Parmi ces phénomènes, on retrouve :

  • La rouille et la corrosion. En effet, la carrosserie de votre véhicule est soumise aux aléas du temps qui passe. Souvent, les différents éléments constitutifs de la carrosserie sont victimes de l’humidité, qui favorise l’apparition de traces d’oxydation (on relèvera en passant que les véhicules construits avant les années 2000 sont plus sensibles à ce risque, car l’acier n’était pas traité comme aujourd’hui). D’autres facteurs sont également à l’origine de la corrosion – comme l’huile, le liquide de batterie mais aussi la pollution présente dans l’air.
  • L’apparition de bosses ou de bosselures. Généralement, il s’agit simplement d’un choc causé par un autre véhicule, mais cela peut également provenir d’impacts de cailloux ou d’une malveillance. Dans tous les cas, et selon la gravité du choc, il est possible de réparer soi-même ou d’utiliser des kits de réparation qui permettront de redonner une forme convenable à cette partie de la carrosserie.
  • L’apparition de rayures, celles-ci peuvent être superficielles ou plus profondes, d’où l’importance d’émettre le bon diagnostic dès le départ. Par exemple, une micro-rayure n’affectera que le vernis, tandis qu’une rayure plus profonde aura tendance à abîmer la peinture et virer au blanc. Si, en passant votre doigt, vous sentez la rayure, c’est que celle-ci mérite un traitement de fond. Notez qu’une rayure profonde est susceptible d’endommager votre carrosserie et de faire apparaître des traces de rouille au final. Il convient donc d’agir rapidement.

Comment remplacer les ailes latérales ?

Les ailes latérales font partie de ces pièces de la carrosserie qui sont les plus affectées par les chocs et les rayures. Logiquement, ce sont les collisions latérales qui ont tendance à endommager les ailes, parfois de manière irrémédiable. Il devient ainsi indispensable, dans certains cas, de remplacer cette pièce en particulier. Le mode de fixation de l’aile latérale évolue selon les modèles et les méthodes de fixation :

  • Votre aile latérale est amovible si elle est maintenue en place par des écrous, des boulons et des ancrages. Dans ce cas, vous pourrez la déposer et la replacer facilement.
  • Votre aile latérale est fixe si, pour l’enlever, il est nécessaire de la couper ou de la détacher, avant de fixer le nouvel équipement par soudure. C’est le cas des ailes situées à l’arrière de votre véhicule.

Si vous choisissez de procéder au remplacement de l’aile par vous-même, sachez que l’opération prend généralement 2 à 3 heures. Vous devrez vous munir de quelques outils : un jeu de clés, un cric spécial pour automobile, une clé à écrou de roue pour le démontage, un levier à clip, une béquille ainsi qu’un tournevis cruciforme. Voici comment procéder :

  • Commencez par retirer la calandre, cette pièce essentielle au bon fonctionnement de la motorisation devra être retirée en même temps que le pare-chocs. Utilisez pour cela votre clé à écrou, pour enlever les boulons en croix.
  • Retirez complètement le pare-chocs, généralement, celui-ci est attaché par des clips et des vis. Utilisez de préférence une couverture pour le déposer sans danger.
  • Retirez la roue, vous aurez besoin pour cela de soulever la voiture à l’aide d’un cric. Lorsque la roue est suspendue convenablement en l’air, retirez les boulons de roue. Attention : n’utilisez que des béquilles professionnelles adaptées à la suspension automobile !
  • Démontez le passage de roue, cet élément est généralement fixé à la carrosserie par des boulons et des clips. Ne desserrez pas les boulons et utilisez de préférence un tournevis à main plutôt qu’un appareil électrique, qui pourrait endommager les composants de la carrosserie. Ensuite, selon les modèles, vous aurez probablement besoin de retirer le phare pour accéder aux boulons de l’aile.
  • Remplacez l’aile et assurez-vous qu’elle corresponde parfaitement. En cas de difficulté, il est probable que votre châssis soit endommagé. Remontez ensuite l’ensemble des éléments en sens inverse.

En cas de doute, il vous sera toujours conseillé de vous rapprocher d’un technicien automobile. Sachez que le prix d’une aile avant droite par exemple varie fortement d’un modèle de véhicule à un autre. Pour un véhicule de type Peugeot 208 par exemple, le prix d’un tel équipement tourne autour de 83 euros. Pour une Renault Clio 3, une aile avant droite vous coûtera approximativement 30 euros, tout ceci sans compter la main-d’œuvre. Là aussi, les prix diffèrent largement et peuvent aller du simple au double. Pour un modèle de véhicule Citroën C4 Picasso, le coût de la main-d’œuvre peut aller de 61 euros à 126 euros.

Les ailes de votre véhicule ont plusieurs fonctions essentielles pour votre sécurité et celle des usagers de la route. Il s’agit d’un élément à la fois esthétique mais qui permet également de protéger les roues en cas de chocs. C’est aussi un équipement soumis en permanence à rude épreuve, notamment sur route gravillonnée. Le remplacement de cette pièce peut vous éviter de perdre du temps, même s’il est toujours possible de rattraper certaines rayures peu profondes par le biais d’un simple polissage. Si vous devez remplacer une pièce usinée et soudée, essayez autant que possible de retrouver la même couleur chez un recycleur ou un concessionnaire, de manière à préserver la valeur initiale de votre véhicule.

Top