Support 01 76 50 37 77
Espace pro

Volant voiture

Choisissez une marque

Acquérir un volant d’occasion vous permettra de remplacer à moindre coût une pièce essentielle de votre véhicule. Alfa Romeo, Fiat, Bmw, Ford, Volvo ou encore Dacia : Reparcar met à votre disposition de nombreux volants d’occasion pour vous permettre de remplacer et d’installer le volant qui correspond à vos critères. Pour tout comprendre sur le sujet, des dysfonctionnements typiques liés au volant aux précautions d’installation en passant par le fonctionnement du système de direction, suivez le guide !

Comment installer un volant d’occasion ?

Votre contrôle technique indique que le volant de votre automobile n’est plus fonctionnel ? Plutôt que d’acheter un volant ou une voiture neuve, pensez à installer un volant d’occasion. Une fois votre choix arrêté, trois éléments devront être abordés avec précaution :

  • L’airbag ;
  • Le démontage (sans dégâts) ;
  • Le remontage (précis).

En premier lieu, débranchez votre batterie et attendez une vingtaine de minutes. En effet, l’airbag destiné à vous protéger en cas de choc risque d’être déclenché lors de votre manipulation du volant. Au-delà de l’effet de surprise, le déclenchement impromptu d’un airbag pourrait bien vous obliger à payer une pièce de remplacement supplémentaire. Notre astuce : accélérez le déchargement de votre batterie en faisant se toucher la borne positive et la cosse négative.

Armez-vous de patience avant d’installer votre volant d’occasion. En effet, selon les modèles, vous pourriez être amené à dévisser par l’arrière l’insert du volant. Cette étape vous donne accès aux commandes et vous permettra de retirer l’airbag, puis d’accéder au moyeu central. Ces opérations, mal conduites, risquent cependant d’endommager des éléments en bon état, et donc d’occasionner des frais supplémentaires. Autre astuce : faites appel à quelqu’un pour tenir le volant pendant l’opération de dévissage du moyeu. En effet, vous pourriez malencontreusement forcer sur le verrouillage de direction dans le cas contraire et abîmer votre véhicule.

Dernière précaution : la précision. Une fois le premier volant démonté, il vous faudra remonter le volant d’occasion que vous aurez acheté. Assurez-vous de l’état de ce dernier et de ses éléments, puis alignez-le parfaitement avec le moyeu central. Rassurez-vous : pour éviter toute erreur, dérèglement ou montage raté, les fabricants ajoutent souvent un marquage, ou détrompeur, pour vous guider.

Autre précaution : assurez-vous de respecter les valeurs préconisées pour votre véhicule et de la compatibilité des éléments supplémentaires ajoutés. Ne remettez, surtout, jamais le contact tant que votre airbag n’est pas en place, réinstallez les dernières commandes et croisez les doigts !

Comment fonctionne un volant ?

Vous avez acheté un volant d’occasion et désirez comprendre ses rouages ? Une mise au point conceptuelle s’impose : sachez différencier le « volant moteur » du « volant directionnel ».

Le volant moteur correspond à un disque en fonte, pesant une dizaine de kilogrammes. Le tour du disque est denté. Situé à la sortie du moteur, juste avant l’embrayage, son rôle est quadruple :

  • Transmission de la rotation vers les roues ;
  • Embrayage ;
  • Régulation de la rotation du moteur ;
  • Démarrage.

Un volant directionnel, quant à lui, a pour rôle d’orienter la voiture. Il intègre, par ailleurs, de nombreuses commandes électroniques (phare, clignotants, klaxons, essuie-glace, radio, limiteur de vitesse, appel…), qui peuvent ne pas être présentes sur les modèles de volants d’occasion les plus anciens.

Il reste, quoi qu’il en soit, important de saisir le fonctionnement global de cet élément pour s’assurer de ne pas faire d’erreur potentiellement dangereuse. Sachez donc que le principe général d’un volant reste globalement le même, que vous portiez votre choix sur un volant d’occasion vintage ou que vous désiriez rester fidèle à votre modèle d’origine :

  • Le volant effectue un mouvement, qui passe par la colonne de direction ;
  • La commande atteint le boîtier de direction puis est amplifiée et communiquée à la barre de direction ;
  • Cette dernière transmet le mouvement au levier d’attaque qui imprime l’action aux roues de la voiture.

Pour les modèles de voiture récents, essences, diesels ou hybrides, les volants, d’occasion ou non, comprendront la direction assistée, véritable révolution dans ce secteur. En effet, le conducteur devait auparavant, par la seule force de ses bras, supporter l’intégralité du poids du système lorsqu’il désirait changer de direction. Trois types de direction assistée existent sur un volant :

  • La DAH (direction assistée hydraulique) ;
  • La DAEH (direction assistée électrohydraulique) ;
  • La DAE (direction assistée électrique), aussi appelée EPS pour Electric Power Steering ou encore EPAS pour Electric Power-Assisted Steering.

Parce que cette aide n’est généralisée que depuis quelques dizaines d’années, certains modèles de volants d’occasion, les plus anciens, risquent de ne pas être compatibles.

Quand remplacer un volant ?

Nombreuses sont les raisons qui pourraient vous amener à remplacer votre volant. Vous pourriez, tout simplement, désirer changer l’intérieur de votre véhicule pour lui conférer une esthétique vintage, pour des commandes plus simples ou auxquelles vous seriez davantage habitué.

Le temps peut aussi abîmer votre volant, par la simple usure de l’emplacement de vos mains par exemple. Un volant usé peut ainsi laisser des dépôts de cuir sur votre main, un désavantage particulièrement inconfortable. De même, certaines fonctionnalités peuvent être défectueuses et motiver l’acquisition d’un volant d’occasion pour remplacer l’élément défectueux.

Notez cependant qu’un problème ressenti dans le volant peut en réalité renvoyer à d’autres éléments du véhicule. L’achat d’un volant d’occasion n’est donc pas justifié par une simple difficulté de prise en main.

Remarquez à cet égard qu’un volant qui tremble à l’arrêt peut correspondre à l’usure de divers éléments du système de direction ou à un moteur mal fixé.

En revanche, si le tremblement se produit en marche, il peut s’agir d’un problème :

  • Des biellettes (tiges transmettant un mouvement) de direction ;
  • De parallélisme des pneus ;
  • De châssis ;
  • De jante ;
  • De roulement.

Enfin, si le tremblement se produit lors du freinage, examinez les biellettes de suspension, les disques de frein, les pneus, la boîte de vitesses ou encore le bras de suspension.

Acheter un volant d’occasion représente ainsi une option viable et intéressante pour remédier à certains des problèmes de votre voiture ou pour améliorer votre confort de conduite. Il ne s’agit, cependant, pas d’une solution automatique pour chacun des inconvénients que vous pourriez ressentir lors de la prise en main de votre volant, et un contrôle technique poussé peut s’avérer nécessaire.

Top